Texte à méditer :  Le but de la musique devrait n'être que la gloire de Dieu et le délassement des âmes.  J.S. Bach
La flûte

Fermer Historique

Fermer Flûtes traversières

Fermer Autres flûtes

Fermer Facteurs d'hier

Fermer Flûtistes

Fermer Facteurs

Fermer Les traversières

Fermer Technique

Fermer Cours

Fermer Compositeurs

Fermer Partitions livres Cd-dvd

Fermer Forum

Fermer Groupes et ensembles

Divers

Fermer Astuces

Fermer Vocabulaire

Fermer Doigtés

Fermer Editeurs

Fermer Musique

Fermer Blagues

Fermer Pour le fun

Fermer Poésies et Textes

Téléchargements
Moteurs de recherches
Google

Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/

 

Compositeurs - B - Jean-Sébastien Bach

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)

bach.jpg



Jean-Sébastien Bach est né à Eisenach en Thuringe, le 21 mars 1685 dans une grande famille de musiciens depuis le XVIè siècle. Son père, Johann Ambrosius Bach (1645-1695), musicien à la cour, était un violoniste de talent. J. S. Bach est le dernier des huit enfants. Sa mère mourut en 1694 et son père en 1695. Devenu orphelin à 10 ans; il alla vivre chez son frère aîné, Jean-Christophe, à Ohrdruf où celui-ci était organiste de l'église la plus importante d'Eisenach. Il reçoit une solide formation de base à l'orgue, au clavecin, au violon et en chant.

Le 15 mars 1700, Bach quitte Ohrdurf pour aller à Lunenburg, au nord de l'Allemagne afin d'entrer au couvent du collège St Michel. Il y restera jusqu'en 1702. A la fin de cette courte période, Johann Sébastien semble être devenu un virtuose de l'orgue. A 15 ans, il obtient une bourse grâce à sa voix. Sa formation musicale est telle, qu’il peut avancer seul simplement en analysant les oeuvres d'autres compositeurs. A cette époque, il fera de nombreux voyages pour écouter Reinken. A 17 ans, il quitte l’école et devient musicien professionnel. En mars 1703, à l'âge de 18 ans, il exerce un premier emploi de violoniste à la cour du duc Johann Ernst de Saxe-Weimar. En août de la même année, il est nommé organiste de l’église d’Arnstadt.

Pour se perfectionner, il demande un congé d’un mois et part écouter Buxtehude. Il rentrera avec 3 mois de retard, ce qui lui vaudra quelques problèmes. Suite à un concours tenu le jour de Pâques (24 avril 1707), Jean Sébastien obtient, en juin, à l'âge de 22 ans, le poste prestigieux d'organiste, cette fois, à l'église St. Blasius à Mulhausen. Il se fait rapidement une réputation de virtuose et d'improvisateur. Cette même année, le 17 octobre, il épouse sa cousine, Maria Barbara Bach. Mais il se sent à l’étroit et à 23 ans Il devient organiste et 1er violon solo à la chapelle du Duc de Weimar, il y restera neuf ans. Cette période voit naître la plupart de ses nombreuses oeuvres pour orgue. Il pratique aussi la musique de chambre jusqu’en 1713.

Il aura pendant ce temps-là, ses 3 premiers enfants: Catharina Dorothea en 1708, Wilhelm Friedemann en 1710, Carl Philipp Emmanuel en 1714 et Johann Gottfried Bernhard en 1715, il perdra des jumeaux en 1713. C'est au cours de cette période qu'il compose la première partie des principales œuvres pour orgue; chorales de l'orgue Buchein, préludes, fugues, toccatas. Grâce à sa réputation d’organiste, il peut participer à tout ce qui concerne la musique de chambre, et aura 17 musiciens; 7 trompettistes, 1 timbalier. En plus de sa musique d’église, il compose aussi des oeuvres de concerts italiens, fort appréciées à la cour. En 1714, il est nommé maître de concert, avec comme contrainte de composer et exécuter chaque mois une cantate jusqu’en 1716 ; J.S. Bach en écrira environ trente cinq. A la fin de cette période, on le mêlera à une intrigue de la cour, il sera mis à l’écart. Lorsqu’on remplacera le maître de chapelle de Dresde, on fera appel à quelqu’un d’autre. Il perdra même sa charge de direction de Weimar.

Début octobre 1717, à l'âge de 32 ans, il quitte Weimar pour devenir maître de chapelle à la Cour du Prince Léopold à Cöthen. Ce prince calviniste et fin musicien lui témoigne une vive amitié dont profite Bach qui atteint alors la maturité. De cette période datent de nombreuses oeuvres instrumentales qui comptent parmi les plus importantes de sa production dans ce genre. Il assure la musique pour les concerts du soir où le Prince tient la place de la viole de gambe (ancêtre du violoncelle), écrit des cantates de circonstance (mariages, anniversaire donc des cantates profanes. Ce sera la naissance de la musique de chambre, un concerto pour violon, 6 sonates et morceaux pour violon seul, 6 sonates pour clavecin, 6 sonates pour violoncelle solo, des sonates pour instruments à vents, à cordes. En 1721: Il écrit les concertos brandebourgeois.

Le 7 juillet 1720, sa femme, Maria Barbara, meurt. Bach se remarie, le 3 décembre 1721, avec Anna Magdalena Wilcken, de 15 ans sa cadette. Elle est cantatrice à la cour de Cöthen, elle mourra en 1760. Il aura 13 enfants avec sa nouvelle femme, 6 seulement survivront. Plusieurs de ses enfants deviendront de bons compositeurs, à leur propre mérite, surtout trois de ses fils: Wilhelm Friedmann, Carl Philipp Emmanuel et Johann Christian celui-ci perd sa femme qui lui laisse 4 enfants.

En 1722: il écrit une série d’oeuvres pour clavecin, les suites françaises, anglaises, le premier recueil ”bien tempéré” suivi de préludes et fugues. Les conditions de travail deviennent impossibles, et le 5 mai 1723, il pose sa candidature et prend la succession de Telemann comme cantor de l'église luthérienne Saint-Thomas de Leipzig. Il doit alors composer des cantates chaque semaine pour les quatre églises de Leipzig , diriger les choeurs et enseigner le latin et la musique à l'école du choeur de St. Thomas.. Il fait appel aux élèves les plus avancés de l’école et demande l’aide de certains organistes. pour participer à tous les offices. Malgré ces contraintes, il crée pendant cette période ses plus belles oeuvres de musique sacrée, les passions : St Jean en 1724, St Mathieu en 1729 et St Marc en 1731.

En 1728, les problèmes recommencen t; on lui retire le droit de diriger à l’université. Il écrira quelques rares oeuvres et se retrouvera simple professeur. A partir de mars 1729, Bach assume la direction du Collegium Musicum et se concentre de plus en plus sur de nouveaux projets musicaux. En 1736, il est nommé "Kappelmeister" et compositeur auprès de Frederik Augustus II à Dresde. Bach répond par une lettre dans laquelle il expose le nombre, le genre d’instruments et de choristes dont il aura besoin pour faire un travail convenable. Un nouveau recteur, Mathias Cesner, comprend le besoin et apprécie les qualités musicales de Bach et l’aidera. En juillet, il fera parvenir la messe en si mineur à la cour de Brest. En 1747: Il va chez Frédéric le Grand pour lequel il écrira l’Offrande musicale. Il adhérera à une société qui travaille sur l’étude de l'ancienne conception mathématique de la musique. Il restera à ce poste à Leipzig jusqu'à sa mort.

Souffrant de troubles oculaires, il est opéré, sans succès, en 1749 et meurt le 28 juillet 1750, à l'âge de 65 ans. De ses nombreux enfants, neuf lui survécurent. L'héritage musical est maintenu pendant une génération par ses fils Wilhelm Friedmann, Carl Philipp Emmanuel, Johann Christoph Friedrich et Johann Christian, puis disparaît avec eux.

Bach aura été le plus grand maître du baroque et probablement de toute la musique classique.

puce.gif Son oeuvre

* 1707 Cantate BWV 538.
* 1709 Toccata et fugue en ré mineur BWV 565.
* 1716 Grande Passacaille et fugue en ut mineur BWV 582.
* 1708-1717 Orgelbüchlein BWV 599 à 644.
* Ainsi que des cantates et des pièces pour clavecin sous l'influence des maîtres italiens.
* 1720 Sonates pour flûte BWV 1013, 1020, 1030 à 1035.
* Sonates pour violon et b. c BWV 1021 à 1024
* Sonates pour clavecin BWV 963 à 966 et 968.
* 1721 Les 6 Concertos Brandebourgeois BWV 1046 à 1051.
* 1722 Le Clavier bien tempéré (1ère partie), BWV 846 à 870.
* 1723 Magnificat et Passion selon Saint Jean BWV 243 et BWV 245.
* 1729 Passion selon Saint Mathieu BWV 244
* 1733 Messe en si mineur BWV 232
* 1734 Oratorio de Noël BWV 248.
* 1738-1743 Le Clavier bien tempéré (2ème), BWV 871 à 893
* 1747 L'Offrande musicale BWV 1079
* 1749 L'Art de la fugue BWV 1080

Oeuvres de musique instrumentale : Chorales pour orgue, Pièces libres pour orgue, Pièces pour clavecin, pour luth, Sonates et Partitas pour instruments sans accompagnement, Ouvertures, Suites d'orchestre, Canons, Concertos

Oeuvres de Musique vocale : Airs et Lieder, Chorales, 196 Cantates d'église, 25 cantates profanes, 7 Motets, Magnificat et Messes, Passions et Oratorios.



logo2.jpg





Share

Date de création : 26/05/2006 @ 19:51
Dernière modification : 14/06/2006 @ 15:41
Catégorie : Compositeurs
Page lue 11431 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 484

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 1571276  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 136

Le 03/05/2008 @ 18:18


Infos site
Infos site
Ephéméride
Samedi
19
Août 2017

Bonne fête à tous les :
Jean Eudes


C'était aussi un 19 Août
1934

Hitler est plébiscité Führer par les Allemands avec 90% des voix.


Né(e) un 19 Août 1946
Bill Clinton


Partenaires



Notre site flute.etoile-b.com est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Flûte traversière de l'annuaire Formation WebRankInfo

 

Accès aux sites

^ Haut ^