Texte à méditer :  Le but de la musique devrait n'être que la gloire de Dieu et le délassement des âmes.  J.S. Bach
La flûte

Fermer Historique

Fermer Flûtes traversières

Fermer Autres flûtes

Fermer Facteurs d'hier

Fermer Flûtistes

Fermer Facteurs

Fermer Les traversières

Fermer Technique

Fermer Cours

Fermer Compositeurs

Fermer Partitions livres Cd-dvd

Fermer Forum

Fermer Groupes et ensembles

Divers

Fermer Astuces

Fermer Vocabulaire

Fermer Doigtés

Fermer Editeurs

Fermer Musique

Fermer Blagues

Fermer Pour le fun

Fermer Poésies et Textes

Téléchargements
Moteurs de recherches
Google

Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/

 

Vocabulaire - Harmonique

Un son complexe de hauteur fixe peut s'analyser en une série de vibrations élémentaires, appelées harmoniques naturelles, dont la fréquence est multiple de celle de la fondamentale. La fréquence fondamentale donne la hauteur perçue d'une note. Les harmoniques, d'intensité plus petite et diminuant avec leur rang, définissent le timbre qui permet de distinguer un piano d'une trompette jouant la même note.

La plupart des instruments de musique produisent un son qui découle d'une vibration entretenue, et dont la fondamentale est forcée à une hauteur particulière par la configuration de l'instrument. Pour jouer les autres notes, il faut un artifice modifiant la hauteur de la fréquence fondamentale, ce qui se fait par exemple par les trous opérés dans le tuyau d'une flûte, l'allongement du conduit d'un trombone à coulisse, ou la diminution de la corde d'une guitare.

Une même configuration de l'instrument favorise non seulement une fondamentale, mais également tout ou partie de ses harmoniques. Ceci offre à l'instrumentiste une autre possibilité pour changer la hauteur de note, en jouant non pas sur le doigté, mais sur le mode harmonique dont la résonnance est favorisée. Cette vibration ne peut se faire que suivant des fréquences propres d'une fondamentale, imposée par l'instrument et le doigté, dont on joue les harmoniques (le passage involontaire à un harmonique supérieur est ce qu'on appelle un "couac"). Certains instruments comme le clairon n'utilisent que des harmoniques, ce qui limite la gamme de notes.

Premières harmoniques: Do(2), Do(3), Sol(3), Do(4), Mi(4), Sol(4), Sib(4), Do(5)...

En partant d'une note de référence, le Do(2), on construit la suite des premières harmoniques correspondant à des notes. La deuxième harmonique est l'octave (donc donne la même note mais plus aiguë), la suivante est la 12e, soit une quinte au dessus de l'octave. La fréquence de chaque note est le multiple suivant de la fréquence de la fondamentale.




Share

Date de création : 12/11/2006 @ 09:35
Dernière modification : 12/11/2006 @ 09:35
Catégorie : Vocabulaire
Page lue 6932 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 484

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 12

Total visites Total visites: 1529737  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 136

Le 03/05/2008 @ 18:18


Infos site
Infos site
Ephéméride
Mardi
28
Mars 2017

Bonne fête à tous les :
Gontran


C'était aussi un 28 Mars
1928

La première ligne téléphonique entre Paris et New York est mise en service.


Né(e) un 28 Mars 1949
Josephine Chaplin


Partenaires



Notre site flute.etoile-b.com est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Flûte traversière de l'annuaire Formation WebRankInfo

 

Accès aux sites

^ Haut ^