Texte à méditer :  Le but de la musique devrait n'être que la gloire de Dieu et le délassement des âmes.  J.S. Bach
La flûte

Fermer Historique

Fermer Flûtes traversières

Fermer Autres flûtes

Fermer Facteurs d'hier

Fermer Flûtistes

Fermer Facteurs

Fermer Les traversières

Fermer Technique

Fermer Cours

Fermer Compositeurs

Fermer Partitions livres Cd-dvd

Fermer Forum

Fermer Groupes et ensembles

Divers

Fermer Astuces

Fermer Vocabulaire

Fermer Doigtés

Fermer Editeurs

Fermer Musique

Fermer Blagues

Fermer Pour le fun

Fermer Poésies et Textes

Téléchargements
Moteurs de recherches
Google

Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/

 

Flûtistes - B - Boehm Théobald

logo.jpg Théobald Friedrich Boehm


boehm.jpg


Theobald Friedrich Boehm, un orfèvre Bavarois, flûtiste, compositeur et industriel, a apporté des modifications non négligeable à la flûte.

Il est né le 9 avril 1794 à Munich. Il est l'aîné des onze enfants de Goldsmith Karl Friedrich Böhm. Il commence à apprendre le flageolet en 1800. En 1802, puis il opte pour la flûte. De 1810 à 1812 il est professeur. Aux environs de 1812, il obtient son premier travail comme flûtiste au "Isarthor Theatre" à Munich. Le 1er juin 1818 il est musicien dans l'orchestre de la Cour Royale de Munich. De 1818 à 1820 il étudie la composition avec Grätz et l'instrumentation avec Stuntz. Il dédie sa première composition en sol majeur à Furstenau. Il se marie le 30 octobre 1820 avec Anna Rohrleitner (1796-1875) à Munich. Ils auront 8 enfants : Maria en 1832, Ludwig en 1823, Karl en 1825, Theobald en 1827, Wilhelm en 1829, Max en 1830, August en 1831 et enfin Otto en 1837.

De 1821 à 1831 Boehm voyage dans l'ensemble de l'Europe pour des concerts, souvent exécutant ses propres compositions et, jouant avec des flûtes faites dans son atelier de Munich. Après une visite à Londres en 1831 il construit une flûte expérimentale qui donne aux doigts de nouveaux moyens mécaniques pour les trous à distances, (on ne retrouve aucun brevet concernant cette amélioration - source INPI). Il a affiné le concept de sa nouvelle flûte les années suivantes, et la flûte à 5 clefs de 1832 est adoptée par quelques interprètes à Paris. Elle est officiellement adoptée par le Conservatoire de Bruxelles. Le 25 avril 1833 il donne un concert à l'Odéon avec sa nouvelle flûte. Le 8 mai 1837 il présente sa nouvelle flûte à l'académie des Sciences de Paris et le 1 janvier 1839 il est nommé Chevalier de l'ordre du mérite de Saint Michel. En 1843 il donne des cours à Fürstenau. Entre 1843 et 1847 il étudie l'acoustique à l'université de Munich.

Boehm1831.jpg
Photo d'une flute de 1831 Théobald Boehm


Boehm, pas très satisfait par sa première flûte en conçoit une nouvelle en métal avec un nouvel alésage cylindrique en 1847, utilisant un mécanisme semblable à celui de la flûte de 1832. En 1855, il présente sa première flûte cylindrique et son ouvrage "Über den flutenbau and die neuesten Verbesserungen desselben" à l'exposition mondiale de Paris. Après Louis Dorus, premier virtuose de la flûte de Boehm, Jean-Louis Tulou le remplace comme professeur au conservatoire de Paris en 1860, la flûte cylindrique de Boehm est modifiée et surtout améliorée par des fabricants français. Elle devient alors, très vite, l'instrument officiel de cet établissement influent. Le modèle français sera plus tard adopté par des ateliers americains et est ainsi devenu le modèle standard de la flûte moderne. Ses changements de tonalité et d'intonation ont abouti à d'autres changements au milieu du 20è siècle.

Le mécanisme de Boehm a été appliqué avec plus ou moins de succès à d'autres instruments à vent. Boehm était également responsable d'innovations dans la construction des pianos, d'une cheminée de locomotive à vapeur et d'un télescope pour localiser les feux...


(Merci François pour les modifications apportées - voir son site page liens)


puce.gif LES DATES CLES

  • Né le 9 avril 1794 à Munich, il sera l'aîné de onze enfants de l'orfèvre Karl Friedrich Böhm
  • 1800 Commence l'apprentissage du flageolet
  • 1802 change pour la flûte traversière, il utilise une flute à quatre clés
  • 1810 à 1812 cours avec Capeller et travaille avec lui pour perfectionner la flûte,
  • Après 1812 il est premier flûtiste du théâtre d'Isarthor de Munich.(son travail principal est orfèvre)
  • 1.juin.1818 emploi de flûtiste dans l'orchestre de la cour royale de Munich
  • 1818 à 1820 étudie avec Grätz et l'instrumentation avec Stuntz.
  • Le 30 octobre 1820 il se marrie avec Anna Rohrleitner (1796-1875) à Munich
  • 11.décembre.1820 Il commence à jouer ses propres compositions (concerto en sol majeur dédicacé à Furstenau)
  • 1821 à 1822 tournée en Allemagne/li>
  • 1822 naissance de sa première fille, Maria
  • 1823 naissance de son premier fils, Ludwig
  • 1823 - 24 tournée en Allemagne avec Molique
  • 1825 naissance de son second fils, Karl (écrit une chronique sur la famille)
  • 1826 -1827 tournée en Suisse et dans le Sud de l'Allemagne
  • 1827 naissance de son troisième fils, Theobald
  • de juin à août 1828 tournée en Australie et dans le Nord de l'Italie
  • En octobre 1828 création de son propre atelier de flûtes
  • 1829 naissance de son quatrième fils, Wilhelm
  • 1830 naissance de son cinquième fils, Max
  • 1831 naissance de son sixième fils, August
  • 1831 tournée en France et en Angleterre avec Gordon
  • 1832 il fabrique sa première flute à cinq clés (il s'inspire du modèle créé par Grenser)
  • 25 avril 1833 concert à l'Odéon où il utilise sa nouvelle flûte
  • Depuis 1833 il travaille sur un nouveau type de piano en coopération avec Schafhäutl, métallurgiste expérimenté
  • 1833 -1834 il rencontre Gordon, qui a ses propres flûtes construites à l'atelier de Boehm
  • 1837 naissance de son septième fils, Otto, il sera anobli plus tard
  • 8 mai 1837 presentation de sa nouvelle flute à l'academy des sciences de Paris
  • 1 janvier 1839 nomination pour être fait chevalier de l'ordre du mérite de St Michel
  • 1839 il arrête la fabrication des flûtes pour avoir plus de temps pour se consacrer à d'autres activités
  • 1840 passe un accord avec Godfroy, Rudall and Rose, pour pouvoir fabriquer des flûtes de Boehm
  • En 1843 homologation de sa création de flûtes.
  • d'août à novembre 1845 Moritz Furstenau prend des leçons avec Boehm.
  • 1846 - 47 étudie l'acoustique à l'université de Munich
  • 1846 Il décide de fabriquer un flûte cylindrique
  • 1847 édite un livre Über den flutenbau and die neuesten Verbesserungen desselben
  • Cette même année il rouvre son atelier de flûtes faite en métal
  • 1855 : lors d'une exposition mondiale à Paris, il présente sa flûte et son livre.
  • fête en faveur de Boehm par l'association polytechnique de Munich
  • 1871 second livre "Die flute and das flutenspiel in akustischer, technischer and artistischer Beziehung"
  • Mort le 25 novembre 1881 à Munich
  • Il est enterré le 27 Novembre 1881 au cimetière du sud

Discographie


Böhm,Karlheinz (Erzähler)

puce_big.gif






Share

Date de création : 25/05/2006 @ 17:01
Dernière modification : 26/11/2010 @ 13:45
Catégorie : Flûtistes
Page lue 6966 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 483

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 6

Total visites Total visites: 1527848  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 136

Le 03/05/2008 @ 18:18


Infos site
Infos site
Ephéméride
Jeudi
23
Mars 2017

Bonne fête à tous les :
Victorien


C'était aussi un 23 Mars
1954

L'abbé Pierre transforme en association la communauté Emmaüs fondée en 1949.


Né(e) un 23 Mars 1968
Pierre Palmade


Partenaires



Notre site flute.etoile-b.com est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Flûte traversière de l'annuaire Formation WebRankInfo

 

Accès aux sites

^ Haut ^