La flute traversière

Accueil  News  Liens  Livre d'or  Wallpapers Boutique Musique Cliparts Gifs animés Cartes virtuelles Fonds exclusifs Annuaire
S - Schubert Franz

Franz Schubert (1797-1828)


schubert.jpg


Schubert est né à Vienne (Lichtental) en 1797. fils d'un maître d'école et d'une ancienne servante. SonFranz Schubert père lui donnera ses premières leçons de violon, devant le goût dont il témoigne aussitôt pour la musique, Il le confie à l'organiste de la paroisse, Holze. Devenu chanteur à la Chapelle Royale de Vienne, il sera élève de Salieri (1809-1813)
au Stadtkonvikt (collège municipal) où il fit de bonnes études. Ses premières compositions, dès l'âge de 13 ans, la constitution d'un quatuor familial où il tenait la partie d'alto, et son père, celle de violoncelle, sont des événements importants de son adolescence qui fut heureuse, malgré la mort prématurée de sa mère en1812.

Il compose une première symphonie, il essaie d'atteindre le talent de Mozart et de Beethoven, qu'il admire particulièrement. Schubert compose de nombreux chants pour une voix seule accompagnée au piano (le lied), il aime aussi chanter. Sa principale source d'inspiration viendra de la lecture de poème de Goethe, Schiller... Il amènera ce genre à un niveau bien supérieur aux essais fait par Mozart ou Beethoven. Beaucoup se serviront de son modèle pour composer comme Strauss, Malher, Brahms...

En 1818, il donnera des "schubertiades"; (joutes musicales) avec ses amis, Schober, Mayrhofer, etc. dans les salons et même dans la rue. Il vécu la majeure partie de sa courte existence à Vienne, ne quittant la ville que pour de joyeuses promenades dans la campagne viennoise, en compagnie de ses amis. Malgré ses tentatives, il n'atteindra pas la popularité de Rossini ou Beethoven, ses tentatives, Alfonso und Estrella, Fierabras, n'auront pas le succès escompté.

En 1822 il contracte une maladie vénérienne incurable à cette époque. Ses dernières années (1826-1828), attristés par la solitude, l'insuccès, furent sombres et même tragiques. Elles seront néanmoins une période d'intense production et un approfondissement de sa pensée, propre désormais à traduire l'angoisse la plus pathétique autant qu'une ineffable sérénité. Cette situation fera naître en lui des compositions plus sombres, mais plus originales comme La belle meunière, Voyage en hiver, le Chant du cygne, Rosamune...

Il mourra en 1828 à Vienne et sera enterré à sa demande auprès de son idole, Beethoven.

Ses oeuvres

De la musique de chambre :

logo2.jpg


Date de création : 29/05/2006 @ 14:20
Dernière modification : 14/06/2006 @ 15:44
Catégorie : Compositeurs
Page lue 5168 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

up Haut up


Creative Commons License Sous un contrat Creative Commons. Site optimisé pour une résolution d'affichage en 1024 X 768 et + PageRank service www.visual-pagerank.be/
- ETOILE-B.com ETOILEB.com © 2012 -  CNIL 1071344 - Hébergeur : NUXIT -

Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.06 seconde