La flute traversière

Accueil  News  Liens  Livre d'or  Wallpapers Boutique Musique Cliparts Gifs animés Cartes virtuelles Fonds exclusifs Annuaire
T - Tulou Jean-Louis

Flûtiste et compositeur Français 1786-1865


Fuerstenau.jpg

Jean-Louis Tulou est né le 12 septembre 1786 à Paris. Il est le fils d'un bassoniste. Son père joue à l'Opéra de Paris et est l'un des premiers professeurs du Conservatoire. Après 1796 il étudie au conservatoire avec Wunderlich. A partir de 1796, il étudie au conservatoire avec Wunderlich. En 1799 Il a un second prix du Conservatoire. En 1801, il reçoit le premier prix.

En 1804, il obtient le poste de premier flûtiste à l'Opéra de Paris. Il succède à Wunderlich au conservatoire en 1813. Il utilise la plupart du temps une flûte à quatre clés.

Il se rend à Londres mais il n'aura pas de succès, son jeu n'étant au goût des anglais. Malgré cela il insiste et retroune en Angleterre deux fois encore sans plus de résultat, en 1824 et en 1829. Lors de son premier retour en France après avoir fait le tour de l'Europe, Tulou revient à Paris où il obtient un poste de professeur de flûte au conservatoire de Paris de 1829 à 1856. Il aura comme élèves : Altes, Demersseman, et Gordon.

En 1828 il commence à fabriquer des flûtes et crée un atelier de fabrication en association avec Jacques Nonon. Ses flûtes commencent à être utilisées au conservatoire à partir de 1831. Grâce à son jeu superbe il domine le monde de la flûte dans les années 1830 et 1840. En 1840 Tulou participe à un examen de la flûte de Boehm au conservatoire de Paris, elle ne sera pas retenue à cause de son opposition, il estime que le son de la flûte de Boehm est "tenu, sans amplitude et qu'elle retentit comme un hautbois" alors que ces propres instruments gardent "une tonalité mélodieuse et sentimentale".

En 1860, il est fait chevalier de la légion d'honneur. On peut voir encore une de ces flûtes qu'il utilisait particulièrement au Musée du Conservatoire de Paris. Il restera un adversaire acharné de la flûte de Boehm pendant toute sa vie. Il meurt le 24 juillet 1865 à Nantes, France.
Ses Oeuvres

Il écrira pour la flûte :

*
5 concerts,
*
52 duos,
*
15 Solos avec orchestre,
*
plusieurs fantaisies et
*
une "Méthode de Flûte", éditée en 1835 à Paris.


Date de création : 01/07/2006 @ 22:12
Dernière modification : 01/07/2006 @ 22:12
Catégorie : Flûtistes
Page lue 4371 fois

Réactions à cet article

Réaction n°1 par Dario le 15/12/2006 @ 04:38

Bonjour, je voudrais savoir s'il existe des mémoires de Mr Tulou. Merci.

up Haut up


Creative Commons License Sous un contrat Creative Commons. Site optimisé pour une résolution d'affichage en 1024 X 768 et + PageRank service www.visual-pagerank.be/
- ETOILE-B.com ETOILEB.com © 2012 -  CNIL 1071344 - Hébergeur : NUXIT -

Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.04 seconde