La flute traversière

Accueil  News  Liens  Livre d'or  Wallpapers Boutique Musique Cliparts Gifs animés Cartes virtuelles Fonds exclusifs Annuaire
Méthode Quantz

methode quantz J.J. Quantz parle de la flûte


Dans son Essai "méthode pour apprendre à jouer de la flûte traversière", J.J. Quantz parle à plusieurs reprises des origines de la flûte à une clef du chapitre 1 à 4 "Les François sont les premiers qui ont rendu cet instrument plus parfait qu'il n'était en Allemagne, en y ajoutant une clef..

§ 5 " Je ne saurois décider, dans quel temps on y a fait cette amélioration, et qui en est l'auteur, quoique je me sois donner toutes les peines possibles pour m'en instruire. Selon toute apparence, il n'y a pas encore un siècle, qu'on a entrepris cette amélioration ; et ç'aura été sans doute en France au même temps, qu'on a changé le Chalemie en l'Hautbois, et le Bombardo en le Basson"

§ 6 "Philibert,... fut en France le premier qui se distingua sur cet instrument tellement amélioré, et qui fut applaudi. Après lui vinrent La Barre et Hotteterre le Romain. A ceux-ci succédèrent Buffardin et Blavet, qui dans la pratique l'emportèrent de beaucoup sur leurs prédécesseurs".

§ 7 "Ce sont ces musiciens françois qui jouoient les premiers de cet instrument comme il faut et selon ses qualités, et qui l'ont rendu aux Allemands depuis cinquante à soixante ans, en sa figure améliorée, c'est à dire avec une clef".

Bien qu'ayant conservé le nom de flûte allemande au 18ème siècle, c'est donc bien en France que les transformations sont intervenues dans la facture, et très probablement dans la famille des Hotteterre originaires de La Couture-Boussey et établis à Paris.

L'éloge de Borjon ( Traité de la Musette, 1672) est significatif à cet égard:

" Le père (Hotteterre) est un homme unique pour la construction de toutes sortes d'instruments de bois, d'ivoire et d'ébène, comme sont les musettes, flûtes, flageolets, hautbois, cromorne; et même pour faire des accords parfaits de tous ces mêmes instruments. Ses fils ne lui cèdent en rien pour la pratique de cet art, à laquelle ils ont joint une entière connaissance et encore plus admirable de la Musette en particulier".

cf: in Constant PIERRE ( les facteurs d'instruments de musique - page 72)

puce_big.gif


Date de création : 25/05/2006 @ 16:38
Dernière modification : 13/11/2006 @ 07:58
Catégorie : Flûtes traversières
Page lue 31347 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

up Haut up


Creative Commons License Sous un contrat Creative Commons. Site optimisé pour une résolution d'affichage en 1024 X 768 et + PageRank service www.visual-pagerank.be/
- ETOILE-B.com ETOILEB.com © 2012 -  CNIL 1071344 - Hébergeur : NUXIT -

Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.05 seconde